Interview de Véronique Jeandé

Présentation auteur :
 
Véronique Jeandé a 25 ans et est passionnée par la moto, les voyages, la découverte de grands espaces. Les livres m'ont toujours accompagnée. Jusqu’au jour où j’ai eu envie de prendre la plume pour mettre par écrit toutes ces histoires qui tournaient dans ma tête.
 
 
 
 
 
 
 
 
1- Depuis quand écrivez vous ? 
Dès ma plus tendre enfance, je suis tombée dans une marmite de livres. La lecture permet d’ouvrir les portes d’un monde imaginaire, l’écriture en repousse les frontières indéfiniment. L’envie d’écrire a toujours existé, mais je n’ai franchi le pas qu’il y a six ou sept ans.
 
2- A quel public s'adresse votre/vos livre(s) ?     
Mes livres s’adressent plutôt à un public d’adultes.  Non pas parce qu’ils sont remplis de scènes terrifiantes ou macabres. J’ai toujours refusé de pousser trop loin ce type de descriptions. Je préfère les suggérer et laisser l’imagination du lecteur faire le reste. C’est une position qui peut déplaire, mais c’est un choix que j’assume pleinement.  Toutefois la violence existe, la psychologie de certains personnages est parfois malsaine, voire poussée dans les extrêmes. Mes héros peuvent être brutalisés, malmenés, même s’ils mériteraient un avenir plus radieux. Mais je n’écris pas des contes de fées et la vie est ainsi faite, quelquefois triste, injuste et révoltante.

3- Quelles sont vos sources d'inspiration ?  
Tout est source d’inspiration ! Un endroit qui vous a plu et que vous allez utiliser comme décor dans une scène du livre, une situation cocasse racontée au cours d’une soirée, un article de journal qui vous intéresse…  Pour ce qui est des thèmes généraux, il s’agit bien entendu de sujets qui m’interpellent, sur lesquels je m’interroge. Écrire permet d’aborder ce même sujet par le biais de plusieurs personnages dont les points de vue s’affrontent. Je m’attache à les développer de manière crédible, même si à mon sens certaines idées sont totalement indéfendables.
 
4- Sur quel(s) support(s) écrivez vous ? Papier ou numérique ?   
Mon ordinateur et moi, c’est une grande histoire d’amour (sauf certains jours où il m’arrive d’avoir envie de le jeter par la fenêtre, mais ça, c’est une autre histoire !)…  Toujours est-il que je n’arrive pas à écrire sur du papier.
 
5- Où et quand préférez vous écrire ?    
Mon histoire me suit partout. Mon moment préféré, c’est sans doute la nuit, lorsque tout est calme et tranquille…
 
6- Combien de livre(s) avez vous publié pour l'instant ? 
4 livres.
 
7- Dans quelle(s) maison d'édition ?
Le Cercle Manteia a été édité par Nouvelles Plumes. Mais j’ai préféré reprendre mes droits. Aujourd’hui il est donc publié, ainsi que les trois autres volumes, via l’autoédition.
 
8- Quel est votre rêve ?    
Des rêves ? J’en ai plein la tête ! Des cauchemars aussi, peut-être, diront les mauvaises langues… Avoir plus de temps à consacrer à l’écriture, peut-être ?

9- En combien de temps écrivez vous un livre ?    
Tout dépend du temps que je peux lui consacrer.
 
10- Trouvez-vous qu'écrire soit difficile ?
L’écriture par elle-même, non. C’est un jeu, un plaisir. Sinon, je n’écrirais pas.  Le plus difficile est d’arriver à concilier une vie familiale, une vie professionnelle, et l’écriture. C’est une activité chronophage, qui demande beaucoup de temps, d’investissement et parfois quelques sacrifices.
 
11- N'avez vous pas peur des réactions lors de la lecture de vos livres ?  
Publier son livre, c’est accepter de se soumettre à la critique. Un exercice qui peut se révéler dangereux, puisque vous perdez tout contrôle. Mais qui peut également être très enrichissant, car il permet vraiment de belles rencontres.  Curieusement, ce sont sans doute les réactions de mon entourage que j’appréhendais le plus au départ. Le pire pour un auteur, je crois, c’est de savoir que certains lecteurs vont essayer de retrouver votre personnalité à travers votre livre. Manque de chance, j’écris des thrillers… Pas très bon pour l’image de marque !
 
12- Quelles sont les réactions de vos lecteurs qui vous ont le plus touchée et celles qui vous ont le plus énervée ? 
Beaucoup m’ont touchée… Il serait trop long d’en faire la liste. Je n’ai pu m’empêcher de rire lorsqu’une personne m’a indiqué qu’elle avait raté sa station à cause de mon livre… Oups, désolée… Pas très gentil…  ÉNERVÉE… EST-CE QUE J’AI L’AIR D’ÊTRE ÉNERVÉE, MOI ? M’ENFIN…  Plus sérieusement, j’ai la chance pour le moment d’avoir en majorité des retours plutôt positifs et, de toute manière, je suis bien consciente que mes livres ne peuvent pas plaire à tout le monde.  La seule chose qui m’a peut-être un peu chiffonnée, au départ, c’est de voir que quelques jours seulement après sa sortie, Le Cercle Manteia se trouvait en téléchargement gratuit surdifférents sites. Ce n’est pas le meilleur moyen d’aider un auteur inconnu qui se lance… Mais je pense que les personnes qui agissent de la sorte ne sont pas forcément conscientes des répercussions que cela peut entraîner. Alors je ne leur en veux pas et je me suis fait une raison…
 

13 - Un petit mot pour vos lecteurs ? :D 
« La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. » (Einstein)  La lecture est une bonne maladie. Continuez comme ça.


 

Retrouvez aussi Véronique sur son site ! :)

Interview

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×