Et tes larmes retenir de Charlotte Orcival

Et tes larmes revenir

  • Auteur : Charlotte Orcival
  • Éditions : Charlotte Orcival
  • Collection : -
  • Date de sortie : 9 janvier 2017
  • Nombre de pages : 316
  • Prix : 12.66 euros 
Ma critique :
 

Tout d'abord je tiens à remercier Charlotte Orcival pour ce service presse ! 

Le début est vraiment excellent. On retrouve Julien et Anna, les deux personnages de Forever young mais en plus vieux. On reprend directement l'histoire sans trop de blabla ce qui est vraiment bien.

J'ai été réellement heureuse de revoir les personnages. Tous les deux ont totalement changé. J'ai largement préféré Julien à cette époque, tandis qu'Anna m'a beaucoup plus énervée. J'ai beaucoup apprécié que cette fois-ci ce soit le point de vue de Julien qui soit écrit. Les voir aussi mûrs était un pu plaisir. 

Dans ce livre, Anna a énormément changé et j'avoue qu'elle m'a beaucoup énervée, même si je la comprends. En revanche j'ai adoré Julien. On apprend ce qu'ils ont vécu tous les deux entre Forever Young et ce livre, ce qui fut vraiment intéressant et bouleversant pour certaines choses. On assiste également à leurs retrouvailles qui furent vraiment belles et pleines de promesses. 

La fin m'a laissée perplexe. Elle est bien mais... spéciale on va dire. Tout se passait bien puis d'un coup un malheur est arrivé et quelques pages plus tard tout s'est bien terminé... Ces passages sont un peu trop... rapides on va dire. Sinon je suis heureuse que tout se finisse ainsi. 

L'écriture est beaucoup mieux que dans le premier tome ! Comme ils ont beaucoup grandi, le vocabulaire est beaucoup plus soutenu, sans l'être totalement. De plus, les descriptions sont vraiment bonnes !
 
Pour conclure, je suis vraiment heureuse d'avoir pu lire ce livre, qui fut en quelque sorte le tome 2 de Forever Young. Même si des choses m'ont déplu par rapport au tome 1, beaucoup d'autres ont été vraiment meilleures. Je le recommande !

Ma note :

Famille Romance Contemporaine Amour Drame Amitié Adolescence Aventure Adolescents Jeunesse

Ajouter un commentaire